Techniques - MoulageImprimer cette page

Techniques - Moulage

  1. Les différents types de moules
  2. Outils et matériaux
  3. Réalisation d'un moule en deux parties
  4. Les autres types de moules
  5. Références

Définition

Un moule en silicone est généralement composé d’une membrane en silicone souple et d’une chape en plâtre qui maintient le silicone en place. Ce moule permettra de couler ou d’estamper pour la réalisation d’un tirage en plâtre, résine, terre, cire etc… Il peut ainsi être la première étape vers la réalisation d’un bronze puisque c’est le tirage en cire qui servira de base à la réalisation par le bronzier du moule en plâtre réfractaire qui servira à couler le bronze.

Nous n’aborderons pas dans ce texte le moulage à creux perdu, qui est détruit lors du démoulage. Il est fait d'une couche d'un centimètre ou deux maximum de plâtre fin non armé et est cassé progressivement au marteau pour le démoulage. Ni le moulage à modèle perdu, où c'est le modèle qui est détruit au cours du processus.

Moule en 2 parties (ou plus)

Le silicone permet le démoulage malgré de petites contre-dépouilles comme les oreilles, le dessous du bec ou les plumes de l'oiseau
Le silicone permet le démoulage malgré de petites contre-dépouilles comme les oreilles, le dessous du bec ou les plumes de l'oiseau

Le moule en deux parties est le moule le plus répandu car il permet de s’adapter à la plupart des sculptures et formes, à condition de bien concevoir son découpage en deux parties. En effet les deux parties du moule doivent pouvoir se séparer sans être bloquées par des parties de la sculpture que l’on appelle des contre-dépouilles.

A noter que le moule en deux parties peut être également réalisé en plâtre, sans l’utilisation de silicone, en général pour des raisons d’économie (le silicone est cher), mais attention car le plâtre contrairement au silicone n’est pas une matière souple et ne doit être utilisé que pour une pièce qui n’a absolument aucune contre dépouille. Le silicone lui permet de démouler même lorsqu’il y a de petites contre-dépouilles, souvent liées à la texture de la sculpture. Cette souplesse est un avantage non négligeable et permet de simplifier très largement les moules par rapport au plâtre seul.

Lorsque la sculpture comprend plusieurs contre-dépouilles et ne peut donc être moulée en deux parties on peut réaliser selon les mêmes principes un moule en 3 (ou plus) parties. Il arrive également que pour simplifier le moulage et réduire le nombre de parties, on découpe, lorsque c’est possible, la sculpture en plusieurs morceaux avant de la mouler et de la recoller par la suite.

Cet article détaillera la réalisation d'un moule en deux parties en silicone.

Moule chaussette

Lorsque l’on souhaite mouler une pièce sans contre-dépouilles et de forme cylindrique ou conique, la solution la plus simple est la réalisation d’un moule chaussette, c'est-à-dire d’un moule en silicone coulé sur la pièce et que l’on retirera comme une chaussette.

La réalisation d'un moule chaussette est évoquée dans la partie consacrée aux autre types de moules.

Moule bateau

Lorsque l’on souhaite mouler une sculpture qui est plane d’un côté (par exemple un bas ou un haut relief), il est possible de créer un moule bateau qui est très simple à réaliser. On coule alors le silicone dans un récipient sur la sculpture posée au fond, ce qui crée le moulage d’un côté de la sculpture, comme un moule à gâteaux.

La réalisation d'un moule bateau est évoquée dans la partie consacrée aux autre types de moules.

 

 

Références Lire la suite : Références

Lire la suite : Outils et matériaux Outils et matériaux

 

 

Fermer la fenêtreImage prcdenteImage suivante