Techniques - PierreImprimer cette page

Techniques - Pierre

  1. L'environnement de travail
  2. Les outils
  3. Les différents types de pierres
  4. Les étapes de réalisation d'une sculpture en taille directe
  5. Références

Outils pour taper

Massettes de carrier et massettes portugaises

Massette de carrier à tête carrée
Massette de carrier à tête carrée
Massette portugaise à tête ronde
Massette portugaise à tête ronde

Le premier choix du sculpteur consiste à choisir une massette adaptée qui lui permettra de travailler confortablement pendant de longues heures. Deux grandes questions se posent : choisir une massette de carrier ou une massette portugaise et quel poids choisir.

La différence entre massettes de carrier et massettes portugaise est que les premières ont une tête rectangulaire alors que les secondes ont une tête arrondie. Le choix dépend du confort ressenti dans la prise en main de la massette.

Les massettes peuvent avoir une tête en métal (comme celles des illustrations ci-dessus) spécialement pour le travail de la pierre avec des outils à manche en métal, une tête en bois (à utiliser exclusivement avec des outils à manche en bois) pour le travail du bois, mais aussi éventuellement des pierres très tendres ou une tête en bronze qui peut être utilisé indifféremment pour le bois ou la pierre. Encore une fois, c'est à l'usage que se fait le choix de la bonne massette.

Massette en bois
Massette en bois
Massette à tête en bronze
Massette à tête en bronze

Enfin la question du poids de la massette est une question très importante, trop lourde elle fatigue vite le bras, trop légère elle oblige à taper fort… J'utilise personnellement des massettes entre 300 grammes et 1 kilo qui me permettent d'adapter le poids à la dureté de la pierre que je travaille.

Pointes, ciseaux et gradines

Le premier travail qu'effectue généralement le sculpteur sur une pierre est le dégrossissage jusqu'à la forme souhaitée. Il existe plusieurs outils qui peuvent être utilisés avec la massette pour retirer de la matière.

Pointe
Pointe

La pointe est, comme son nom l'indique, un outil pointu permettant de retirer une grande quantité de matière. C'est un outil très agréable à utiliser car il permet d'avancer rapidement et d'appliquer sur la pierre une « écriture » grâce aux coups d'outils. Attention toutefois à bien l'utiliser : toujours de biais (jamais à la perpendiculaire de la pierre, sinon attention à la casse et aux marques laissées profondément dans la pierre), toujours dans le sens du volume (pour que l'écriture soit belle) et lorsqu'on approche d'un bord jamais vers l'extérieur de la pierre (car risque de casser l'angle). Le travail à la pointe peut constituer l'ensemble du travail de sculpture, ce qui permet d'obtenir une sculpture avec des coups d'outils qui, s'ils sont bien réalisés, peuvent être très beaux, ou bien il peut être suivi d'un travail au rifloir (pour passer les coups d'outil) et d'une phase de polissage pour obtenir une sculpture lisse. De manière générale le travail à la pointe donne une grande force à la sculpture réalisée.

Gradine grain d'orge
Gradine grain d'orge
Ciseau gradine
Ciseau gradine

La gradine grain d'orge est un outil qui possède des dents pointues et permet donc de retirer de grandes quantités de matière. Elle applique également des coups d'outil, mais ceux-ci sont moins profonds et peut-être moins personnels que ceux obtenus à l'aide de la pointe puisqu'ils sont formés de sillons parallèles. Dans les pierres tendres comme le calcaire, la gradine permet de travailler rapidement et efficacement et, comme pour la pointe on laisse parfois les traces de cet outil apparentes sur la sculpture. Attention à bien utiliser tout le plan de la gradine et non un angle car une dent pourrait alors se casser. Il faut également préciser qu'une fois usée, la gradine ne peut être réellement réaffutée à cause de ses dents (d'où l'intéret également de l'user de manière régulière).

Le ciseau grandine possède également des dents, mais celles-ci sont plates et s'enfoncent donc moins dans la pierre que celles de la gradine grain d'orge. Il est utilisé généralement pour effacer les traces laissées dans la pierre par le passage de cette dernière et avant l'utilisation du ciseau plat.

Ciseau à pierre
Ciseau à pierre

Un autre outil très utile est le ciseau (ici à pierre) qui permet de retirer moins de matière que la pointe, mais sur une surface plus large et en laissant une trace plus plane. C'est donc un outil qui est très indiqué à utiliser après un premier dégrossissage à la pointe et avant l'utilisation du rifloir, il permet d'obtenir une surface plane.

Les autres outils (boucharde…)

Boucharde
Boucharde

Il existe de nombreux autres outils permettant de travailler la pierre comme par exemple la boucharde qui est une sorte de massette à tête carrée munies de dents qui permet d'appliquer des coups d'outil simplement sur la surface de la pierre. Cet outil sert surtout à aplanir la forme et à créer des marques d'outil sur la pierre, et non à retirer de la matière. Les marques d'outils sont cependant régulières, ce qui fait que le résultat est moins personnel que celui qu'on peut obtenir avec une bonne utilisation de la pointe. Certaines bouchardes peuvent être équipées de têtes interchangeables (les dents sont plus ou moins grosses) qui permettent de varier les dessins sur la pierre.

Les outils au carbure tungstène

Quelques outils au carbure de tungstène
Quelques outils au carbure de tungstène

Pour l'utilisation sur des pierres dures à très dures (marbre, onyx…), il est intéressant de se munir d'outils à pointe au tungstène qui sont plus résistants (et donc plus durables) et permettent de travailler ces pierres de manière plus efficace et précise. Il existe des versions tungstène de chacun des outils cités ci-dessus.

Outils pour frotter

Une fois la forme de la sculpture bien définie, le sculpteur peut choisir de laisser les coups d'outils ou bien de continuer son travail pour obtenir une sculpture polie. Dans ce dernier il a alors besoin d'utiliser des outils lui permettant de frotter la pierre pour faire disparaitre les coups d'outil et rendre la surface plane.

Râpes

Quelques exemples de râpes
Quelques exemples de râpes
Râpe à lame recourbée pour travailler facilement de grandes surfaces
Râpe à lame recourbée pour travailler facilement de grandes surfaces

Il existe de nombreux types de râpes à la disposition du sculpteur pour retirer de la matière tout en aplanissant. Il faut choisir pour la pierre des râpes suffisamment rugueuses pour que le travail soit efficace. Le choix d'une râpe devra prendre en compte la forme de celle-ci (plate, arrondie ou triangulaire) qui devra être adaptée à la partie de la pierre à travailler et sa texture qui retirera plus ou moins de matière mais laissera aussi plus ou moins de marques.

Les râpes présentent l'intérêt par rapport aux rifloirs de permettre de réaliser facilement de larges plans, ce qui s'avère particulièrement utile lorsqu'il faut aplanir, par exemple le dessous d'une sculpture pour qu'elle soit stable.

Rifloirs

Un assortiment de rifloirs
Un assortiment de rifloirs

Les rifloirs sont très bien adaptés pour passer les coups d'outils et préparer la pierre avant polissage. Ils permettent aussi de retirer facilement et avec précision de la matière sur des pierres tendres comme la stéatite. L'étape du rifloir est souvent une étape longue dans le processus de sculpture car on ne peut retirer que peu de matière à chaque fois. Il faut s'armer de patience si les coups d'outil sont profonds. En revanche, les rifloirs permettent un travail beaucoup plus précis que les outils par percussion, mais il faut faire attention à bien les utiliser car une sculpture exécutée au rifloir peut avoir un aspect un peu mou si les plans ne sont pas bien réalisés.

Il existe de nombreuses formes de rifloirs, en acier ou diamantés (pour pierres dures) qui permettent de s'adapter à la forme réalisée. On peut ainsi améliorer les interstices entre les volumes (que l'on appelle des noirs) où les coups d'outil sont particulièrement difficiles à passer.

Attention, les rifloirs s'usent rapidement et ne peuvent être réaiguisés, de plus ils peuvent coûter très cher ! D'ailleurs à ce sujet il est important de savoir que la gamme de prix des rifloirs est très large (de 10 à 60 euros environ) selon la qualité de ceux-ci. L'expérience prouve que le prix est souvent justifié car le travail effectué avec un rifloir de belle qualité est bien plus convaincant qu'avec un rifloir bon marché. L'aspect de la pierre et la précision du travail s'en ressentiront. Cependant eu égard au prix et à la durée de vie des rifloirs il peut être intéressant de panacher les outils à sa disposition avec des rifloirs de moindre qualité (évitez ceux qui sont très bon marché, ils sont généralement inutiles) qui permettront de dégrossir des parties de la sculpture, ce sera moins grave s'ils s'usent vite !

Outils pour polir

Briques de carborundum ou carbos

Une brique de carbo
Une brique de carbo

Les carbos sont des briquettes de pierre compressée qui, mouillés et frottés contre une pierre permettent de poncer et polir celle-ci. Les carbos ne sont utilisés qu'avec des pierres dures à très dures comme le marbre, l'onyx, le granit… Ils sont toujours utilisés avec de l'eau (sinon attention, ça raye !), le frottement permettant de retirer de la pierre qui forme une pâte. C'est un travail assez long et qui demande beaucoup d'huile de coude, mais pour les pierres dures c'est le moyen le plus efficace de passer les traces laissées par les autres outils pour préparer la pierre pour la suite du polissage.

Pour nettoyer les interstices entre plusieurs volumes, le carbo est souvent assez malaisé à utiliser de part sa forme et sa rigidité, il est alors conseillé lors du travail sur les surfaces planes de la sculpture d'utiliser les angles du carbo qui en s'usant créeront des angles aigus qui pourront pénétrer dans les interstices.

Il existe des carbos de différents grains (les mêmes que pour le papier de verre), il faut les passer sur la sculpture du plus rugueux au plus fin, le premier retirant les différents coups d'outils (attention, tous les coups d'outils car les carbos suivants seront trop fins pour le faire !) les carbos suivants retirant les traces laissées par les carbos précédents. J'ai utilisé des carbos en grain 320, 400 et 600, grain suffisant en ce qui me concerne pour une sculpture en marbre. En revanche il m'a fallu un jour polir un galet en granit et l'utilisation de carbos beaucoup plus rugueux a été nécessaire (grains 24 et 36).

Petit conseil pratique : les carbos de différents grains sont généralement différenciés par une marque et par leur couleur, mais attention le carbo s'use rapidement et vous risquez d'oublier la correspondance couleur-grain, alors n'hésitez pas à la noter !

Papiers de verre

Papier de verre utilisable avec de l'eau
Papier de verre utilisable avec de l'eau

Pour polir une pierre il faut utiliser du papier de verre avec de l'eau (sinon ça raye), il vous faut donc vous procurer du papier de verre qui supporte l'usage avec de l'eau et ne se délite pas immédiatement à son contact. Comme pour les rifloirs l'expérience m'a conduite à privilégier des papiers de verre de très bonne qualité, plus chers mais bien plus durables. J'utilise généralement la marque 3M.

Le polissage s'effectue par passage successif de papiers de verre de grains différents en allant du plus rêche au plus fin. Les grains que j'utilise en général sont : 220, 320, 400, 600, 800, 1000, 1200. Pour une pierre tendre le polissage peut débuter avec du 320. Le papier de verre est une étape primordiale du travail de la sculpture car c'est cette étape qui permettra à la lumière de mettre en valeur des volumes et les noirs de la sculpture.

Pâte à polir et cire

Un pain de pâte à polir
Un pain de pâte à polir
Disque de polissage à fixer sur un mandrin de perceuse
Disque de polissage à fixer sur un mandrin de perceuse

La dernière étape consiste à protéger et faire briller la sculpture parfaitement polie, deux produits peuvent être utilisés pour cela, la pâte à polir et la cire.

La pâte à polir est vendue sous forme de pain et doit être appliquée à l'aide d'une perceuse ou d'une disqueuse à vitesse lente (ou d'une mini-perceuse pour les très petites sculptures) munie d'un manchon de polissage et d'un adaptateur à fixer sur le mandrin. Le manchon est d'abord passé sur la briquette pour l'enduire de pâte, puis sur l'ensemble de la sculpture, toujours en suivant les volumes, sans oublier les interstices. Cette solution est particulièrement adaptée pour des pierres comme l'albâtre ou la stéatite.

L'autre solution, plus simple, consiste à utiliser de la cire des antiquaires (attention, la cire doit être incolore !) qui protégera et fera briller la pierre. A appliquer sans excès car, contrairement au bois, la pierre ne boit pas la cire. Elle peut être appliquée avec un chiffon propre (sinon attention aux rayures) puis, une fois sèche, lustrée à l'aide d'un disque de polissage, comme la pâte à polir, ou plus simplement d'un chiffon en laine pour obtenir la brillance.

Outils électriques et pneumatiques

La sculpture de pierres de taille importante ou très dures peut être effectuée avec des outils électriques tels que perceuses, ponceuses et meuleuses. Cependant, quelle que soit la méthode utilisée, les conseils de travail exposés dans cet article doivent être respectés (travail par plans et gestes larges) car il est très rapide de faire des creux involontaires dans une sculpture avec de tels outils. Assurez vous donc de bien les maîtriser avant de débuter.

Attention également à toutes les consignes de sécurité liées à leur utilisation, il est indispensable de les respecter pour éviter tout accident. Des protections des yeux, de l'audition, des voies respiratoires et des mains sont également indispensables.

Les perçeuses

Perceuse filaire professionnelle
Perceuse filaire professionnelle
Perceuse sans fil professionnelle
Perceuse sans fil professionnelle

Les disqueuses ou meuleuses

Meuleuse professionnelle
Meuleuse professionnelle

Les ponceuses à eau

Ponçeuse à eau
Ponçeuse à eau

Les outils pneumatiques

Compresseur mobile à piston
Compresseur mobile à piston
Quelques marteaux pneumatiques
Quelques marteaux pneumatiques

Le compresseur

Il existe différents modèles de marteaux pneumatiques pour la ciselure, gravure, taille de pierre fine et ébauche, et autres. Les modèles col de cygne sont bien adaptés pour les travaux lourds.

Outils pour marteau pneumatique
Outils pour marteau pneumatique

Les outils pour marteau pneumatiques possèdent un emmanchement qui permet de les enficher dans le marteau. Attention, il existe différents types et tailles d'emmanchements (coniques, hexagonaux de différents diamètres...), il est donc important de bien choisir des outils compatibles avec les marteaux que vous possédez.

L'outillage miniature

Les mini-perçeuses

Coffret contenant une mini-perceuse et de nombreux accessoires
Coffret contenant une mini-perceuse et de nombreux accessoires

Les mini-perceuses sont des accessoires très utiles au sculpteur car elles permettent un travail à la machine de très grande précision. De nombreux accessoires permettent d'utiliser la mini-perceuse pour de multiples usages, parfois très éloignés de la sculpture (à la base elles servent principalement au modélisme). Si vous achetez un coffret (ce qui est toujours intéressant car les accessoires à l'unité coûtent très cher) il y aura probablement de nombreux accessoires que vous n'utiliserez jamais.

Le travail à la mini-perceuse ne concerne évidemment que des pièces d'assez petite taille. Il est important de bien maîtriser son outil afin d'éviter de créer trous et marques dans la sculpture (ce n'est pas toujours évident car le moteur tourne vite, il faut bien tenir l'outil et bien mesurer la pression exercée sur la pierre afin que celle-ci soit uniforme) et pour cela le mieux reste encore d'appliquer les bonnes pratiques de la sculpture à la main (larges gestes pour la réalisation des plans, toujours en mouvement en travaillant plan par plan avant de rentrer dans les détails de la sculpture). Un dernier conseil, faites quelques essais avant de vous lancer afin de maîtriser un peu la bête avant de l'utiliser.

Les machines rotatives à flexibles

Outil Movix de la marque Moviluty
Outil Movix de la marque Moviluty
Travail du bois à l'aide d'une Dremel Fortiflex
Travail du bois à l'aide d'une Dremel Fortiflex

La marque Dremel (très connue) propose également une machine à flexible spécialisée en sculpture appelée Fortiflex dont les caractéristiques et les accessoires sont adaptés à la sculpture du bois et de la pierre. De plus elle est équipée d'un mandrin standard ce qui permet d'adapter des outils d'autres marques (très utile car les accessoires Dremel sont coûteux et que vous pouvez trouver des outils équivalents dans les magasins spécialisés). Enfin elle est équipée d'une pédale qui permet de varier très finement la vitesse de rotation pour l'adapter au travail à effectuer. Je cite ce modèle car c'est celui que j'utilise à l'heure actuelle lorsque j'ai besoin d'une assistance électrique (perçage de sculpture, signature, polissage…), ce qui est rare car je préfère le travail à la main...

Pour une utilisation intensive, la gamme de produits de la marque Moviluty est très adaptée car plus puissante, avec un mandrin plus large et ouvrant plus de possibilités en termes d'outils. La version Movix est un outil professionnel très performant. Il est également à noter qu'il existe une poignée percutante qui peut être adaptée sur le flexible pour transformer la rotation de l'outil en percussion, ce qui peut toujours être utile, même s'il est préférable pour une utilisation intensive de la percussion de choisir un porte-outils vibrant.

Les principaux outils utilisés pour la pierre

Percer
1. Percer

 

Découper
2. Découper

 

Meuler
3. Meuler

 

Poncer
4. Poncer

 

Polir
5. Polir

 

Aiguiser
6. Aiguiser

On trouvera en accessoires l'équivalent de l'ensemble des outils nécessaires à la sculpture à la main : mèches de perçage, meules pour retirer la matière, carbos et papiers de verre, disque de polissage et pâte à polir... L'ensemble dans toute une panoplie de grains, tailles et formes. De plus des séries d'outils tungstène et diamantés sont proposés pour le travail des pierres très dures.

 

  1. Les mèches de perçage sont très utiles pour le soclage de sculptures de petite taille pour lesquelles l'usage de la perceuse standard est malaisé et manque de précision. Les mèches vont de 2mm à 6mm de diamètre et permettent grâce à la précision du flexible de faire des perçages bien nets et dans l'axe.
  2. Les disques à découper permettent de dégrossir la pierre en retirant de grandes quantité de matière rapidement et en le faisant proprement de manière à ce que la partie retirée puisse éventuellement ensuite être réutilisée pour la réalisation d'une autre sculpture.
  3. Les meules permettent de retirer beaucoup de matière et sont donc l'outil principal utilisé par le sculpteur pour la réalisation de la sculpture. Différentes formes permettent de s'adapter à la forme de la sculpture et d'atteindre même des zones difficiles d'accès. Attention toutefois de ne pas se laisser dépasser par l'outil qui est très mordant dans la pierre. Si vous rester trop longtemps à un endroit, cela formera un trou qu'il sera ensuite très difficile de rattraper, d'où le conseil toujours renouvelé de toujours travailler en mouvements larges et constants.
  4. Les outils de ponçage correspondent à l'étape papier de verre de la sculpture pour retirer les petites griffures laissés par les outils de meulage.
  5. Les outils de polissages permettent de faire briller les pièces en utilisant les disques de polissage avec de la pâte à polir.
  6. A noter également les outils pour l'affûtage qui peuvent rendre service lorsqu'une gouge est trop abîmée pour être affûtée avec une simple pierre à aiguiser (même si rien ne remplace un touret à meuler...).

Les sites de fabricants proposent des pages sur Internet qui permettent de trouver le bon outil dans leur gamme en fonction de l'usage souhaité, fonction d'autant plus indispensable que leur système signalétique sur les outils est parfois pour le moins difficile à comprendre...

Vous trouverez cette rubrique sur le site Dremel, à l'adresse : http://www.dremeleurope.com/dremelocs-fr/category/2823/trouver-les-bons-accessoires et sur le site Moviluty à l'adresse : http://www.moviluty.fr/MOVILUTYensembfiches.pdf.

Les mini-disqueuses

Mini-disqueuse Arbortech
Mini-disqueuse Arbortech

La marque Arbortech propose une mini-disqueuse appelée mini-grinder créée pour le travail de précision du bois. Elle permet l'utilisation de petits disques de 40mm au bout d'un bras qui permet une approche précise des détails de la sculpture. Cet outil peut également être adapté pour le travail de la pierre. Plusieurs types de disques peuvent être adaptés sur cet outil.

 

  1. Disques en acier : pour le travail du bois tendre.
  2. Disques en carbure de tungstène : pour le bois dur et la pierre calcaire tendre.
  3. Disques en diamant : pour les matériaux les plus durs, la pierre, les métaux, les matériaux plastiques durs et le verre.
  4. Disques abrasifs : plusieurs grains sont disponibles selon la finition recherchée, grains : 40, 60, 80 et 120.

Les porte-outils vibrants

Porte-outil vibrant Bordet
Porte-outil vibrant Bordet
Outil électro-rotatif Artistix Piccolo
Outil électro-rotatif Artistix Piccolo

Certains outils permettent de transformer la rotation électrique en vibrations afin d'ébaucher rapidement et facilement tous les matériaux, pierres et bois durs notamment. Ces vibrations transforment l'outil électrique en un outil qui s'approche des possibilités d'un outil pneumatique.

Le porte-outils vibrant Bordet est renommé pour la qualité de son fonctionnement qui en fait un investissement intéressant pour de nombreux sculpteurs et ce malgré son coût élevé.

L'outil Artistix Piccolo, que l'on trouve chez Boesner présente l'intérêt de combiner les possibilités d'une machine rotative à flexible et celles d'un outil vibrant. A noter que les machines rotatives à flexible de la marque Moviluty peuvent également être complétées par une poignée percutante.

 

 

L'environnement de travail Lire la suite : L'environnement de travail

Lire la suite : Les différents types de pierres Les différents types de pierres

 

 

Fermer la fenêtreImage prcdenteImage suivante